Le carnet rouge

Publié le par mrs pepys

            couvcarnetrouge.gifC'est en parcourant le blog du Grillon du foyer, et ses fantastiques billets sur son voyage à New York, que ce titre a bondi dans ma LAL. Et il n'a guère fallu de temps pour que ce court opuscule ne soit lu.

 

            Ce recueil regroupe treize récits, nés de constatations et d'expériences faites par l'auteur lui-même. Le hasard y est omniprésent. Sont évoquées de nombreuses retrouvailles, heureuses, comme celles qui réunissent un homme et une femme amoureux vingt ans après leur première rencontre, ou plus tristes comme un mariage impossible entre un frère et une sœur qui s'ignorent. Une pièce de dix cents disparaît puis réapparaît de manière mystérieuse. Le téléphone sonne, et inspire l'auteur.

            Chacun de ces récits, très concis, ouvre une fenêtre sur une réalité qui n'est pas sans rappeler l'univers austérien. Hasard et étrange se côtoient en bonne entente. La plume est agréable, comme toujours. Une mise en bouche, qui suscite l'envie de se plonger dans un roman de Paul Auster dans les plus brefs délais.

 

Le carnet rouge, Paul Auster, 1993.

Commenter cet article

grillon 27/07/2011 17:39



Je suis heureuse que ce petit carnet (vous ou - ) t' ait plu :-)  !



mrs pepys 27/07/2011 19:30



Prochaine étape : Le New York de Paul Auster, par Gérard de Cortanze, qui a rejoint ma LAL après lecture du même billet.


Merci pour tes billets toujours passionnants.