Venise.net

Publié le par mrs pepys

            couvvenise.net.jpgAlessandro Baldi est inspecteur à la brigade criminelle de Venise. Ses connaissances dans le domaine des arts sont modestes. C'est pourquoi il s'adresse au professeur Jeffers qui est resté, malgré son grand âge, une référence incontournable pour la période de la Renaissance. L'inspecteur a besoin des lumières de l'Américain pour tenter d'élucider un crime perpétré à Venise, crime qui n'est pas sans rappeler les circonstances d'autres morts suspectes au cours du XXe siècle. Il semble qu'en effet tous ceux qui s'approchent d'un peu trop près des œuvres du Tintoret ornant la Scuola di San Rocco disparaissent dans d'étranges conditions. Par courriers électroniques interposés, les deux hommes s'efforcent de percer le mystère.

 

            L'intrigue alterne les échanges électroniques et les épisodes antérieurs de ce drame qui se noue à Venise. On traverse ainsi les époques, depuis le XVIe siècle, où le Tintoret réalisa ses peintures, jusqu'à différents moments du XXe siècle, où le secret qu'elles renferment fut menacé. Cette succession de récits donne malheureusement un aspect décousu au roman, et oblige l'auteur à passer rapidement sur chaque étape, frisant parfois la caricature. Le ressort principal, fondé sur l'existence d'une société secrète perdurant au gré des siècles, n'est pas inintéressant, quoique peu original –à l'instar du dénouement qui laisse sur sa faim. L'auteur s'est efforcé de présenter au mieux Venise, et c'est sans doute l'aspect du roman qui m'a le plus séduite. J'ai apprécié passer un moment de lecture dans cette ville que j'affectionne, sans pour autant être emballée par le récit lui-même. Venise.net est un roman qui se lit rapidement, et qui offre une promenade sans prétention dans l'histoire vénitienne.

 

Venise.net, Thierry Maugenest, 2003.

Publié dans policier - thriller

Commenter cet article

Anne Sophie 02/06/2011 11:55



le côté "par courriers électroniques interposés" attise ma curiosité ;)