Salon du Livre, cuvée 2012

Publié le par mrs pepys

  salondulivre12.jpg   Malgré un emploi du temps particulièrement chargé ces derniers jours, et même totalement échevelé par moment, il était hors de question de manquer le Salon du Livre. Au prix d'une organisation quasi militaire, je suis parvenue à dégager quelques heures pour me rendre à la Porte de Versailles.

 

     Dûment équipée des livres que je souhaitais faire dédicacer et d'une liste d'auteurs sélectionnés minutieusement, ce passage au Salon du Livre s'est révélé très fructueux (si l'on excepte les 9,5 euros qu'il a fallu laisser à l'entrée, puisqu'il m'a été impossible de m'enregistrer comme blogueur sur le site officiel).

 

     La priorité était donnée aux ouvrages tirés de ma bibliothèque personnelle. J'ai donc pu rencontrer Jean-François Parot (le grand absent de l'an dernier) qui a paraphé mon exemplaire de L'Enquête russe, ainsi que Maylis de Kerangal, pour Tangente vers l'Est, et Daniel Pennac, le seul capable de me faire rester plus tard dans la soirée (il dessine de magnifiques bonshommes en dédicace !). Japon oblige, j'ai enfin eu le plaisir de discuter (en français, of course) avec Akira Mizubayashi, auteur d'Une langue venue d'ailleurs.

 

     Et puis, d'allée en allée, je n'ai plus rien maîtrisé, comme en témoigne la photographie…

 

La présence de certains auteurs m'a encouragée à l'achat, afin de recueillir leur dédicace.

    Metin Arditi, charmant, pour L'imprévisible : comment lui résister après mon coup de cœur pour Le Turquetto ?

    Les deux sœurs qui forment Claude Izner, pour Les souliers bruns du quai Voltaire

    Gaëlle Josse, pour Nos vies désaccordées

   Elena Arseneva, qui est parvenue à me convaincre avec Le Sang d'Aphrodite

 

Une visite spéciale était destinée à Eric Fournier, un collègue, auteur de La "belle Juive", d'Ivanhoé à la Shoah, un ouvrage s'interrogeant sur la place, dans l'histoire, de cette figure féminine.

 

Quelques craquages enfin, pour le plaisir :

   Les lectures des otages, de Yoko Ogawa

  La Sagesse du Professeur de français, de Cécile Révéret (dans une collection où j'ai découvert La Sagesse de l'éditeur, par Hubert Nyssen, objet d'un billet à venir…)

   l'Atlas des mégapoles consacré à Paris, aux éditions Autrement

   trois revues consacrées à l'histoire (Histoire Junior et Le petit Léonard)

 

Et, en bonus, des marques-page à foison ainsi qu'un carnet offert par Actes Sud.

 

Une belle cuvée en somme, pour un passage pourtant rapide.

Publié dans événements

Commenter cet article

Stephie 25/03/2012 07:51


Tu y es allée quel jour ? Le dimanche, il était possible de s'accréditer avec le Pass Education. Bises

mrs pepys 25/03/2012 10:24



Quel que soit le jour demandé, le formulaire en ligne a fait preuve de la plus crasse des mauvaises volontés. Cela ne m'a pas empêché de passer un bon moment au Salon, le samedi après-midi.



Aproposdelivres 24/03/2012 15:32


J'ai aperçu moi aussi J-F Parot (que je n'ai toujours pas lu...), les soeurs (Claude Izner) et Daniel Pennac, je suis allée sur le stand de Maylis de Kerangal mais elle était absente... 
J'ai été moi aussi contente du Salon, même si la thématique ne me parlait pas tellement... Et sur le stand Japon, les "libraires" sont plus là pour éviter la fauche que pour te conseiller... Au
contraire, chez Actes Sud, j'ai discuté avec un libraire qui a pu me conseiller plusieurs titres... 

mrs pepys 25/03/2012 10:22



Les libraires d'Actes Sud sont toujours accueillants et de bon conseil, et leur stand est un immense pousse-au-crime...


Comment ça, tu n'as pas encore mis le nez dans J.F. Parot ?! c'est aussi addictif que les aventures de Victor Legris...



Violette 22/03/2012 21:01


ça valait le coup! ... je ne connais presque aucun des auteurs que tu cites! ?!

mrs pepys 23/03/2012 18:00



C'est tout l'intérêt du Salon du Livre : on peut y rencontrer des auteurs qui ne sont pas forcément mis en avant par les médias et les blogueurs.



Marion 21/03/2012 20:46


Jolie pioche! ;) Ca donne vraiment envie!

mrs pepys 22/03/2012 18:41



Comme il a fallu une organisation de dingue pour me libérer quelques heures, il était impératif de rentabiliser la visite.



le cosmetologue 21/03/2012 19:11


hello, ça donne envie:) !!!! 


A l'occasion, je te demanderai des conseils de lecture..... ;)

mrs pepys 22/03/2012 18:40



Viens pêcher ici tous les conseils de lecture que tu veux, enfin quand je retrouverai le temps de publier des billets lecture...