Dernière sortie avant l'autoroute

Publié le par mrs pepys

           couvautoroute.jpgTrouver un fil conducteur à ce roman relève de la gageure, tant les intrigues disparates sont à peine liées par un fil ténu, celui d'une amitié d'enfance vite étiolée. Les deux personnages centraux, George et Fraser, se sont connus par le plus grand des hasards dans une école publique écossaise. Ils se sont rapidement éloignés, et, à l'âge adulte, qui occupe l'essentiel du roman, leurs destins sont tout ce qu'il y a d'opposé. Certes les aventures de l'un et de l'autre constituent la base d'intrigues assez logiques, mais elles se déroulent indépendamment. George, avocat pénaliste, décide de rompre avec la routine de sa vie quand il apprend qu'il souffre d'un cancer. Il s'envole pour Paris sur un coup de tête et y fait une rencontre surprenante. Fraser, télévangéliste en vogue, mène une vie de bâton de chaise qui lui vaut d'être mêlé à un scandale sexuel. Il choisit de se mettre au vert et part pour les Etats-Unis, où il est convié à un rassemblement religieux par des frères autoproclamés pasteurs. Le lecteur est invité à suivre les péripéties de ces deux personnages pendant une semaine, ce récit se prêtant par ailleurs au portrait de personnages secondaires plus croquignolesques les uns que les autres.

 

             En refermant le roman, on se guère qu'en penser. Le texte part tous azimuts et fait flèche de tout bois. Tous les prétextes sont bons pour se gausser tantôt des religions qui essaiment outre-Atlantique, tantôt d'Hollywood, ou pour brosser un tableau mi-idyllique mi-goguenard de Paris. Le lecteur sourit régulièrement à la lecture de passages incisifs, mais il lui arrive aussi fréquemment de rester sans voix, un peu perplexe face au texte. Cet ouvrage m'a désarçonnée, et, malgré quelques bons moments, j'avoue n'avoir pas été à l'aise pendant cette lecture. Est-ce le manque de cohésion du texte ? le style ? les jugements parfois à l'emporte-pièce ? je ne saurais dire ce qui m'a empêchée d'apprécier pleinement Dernière sortie avant l'autoroute (dont le titre original –Between the Brige and the River – se révèle plus parlant une fois achevée la lecture).

 

Dernière sortie avant l'autoroute, Craig Ferguson, 2006.

 

Je remercie Newsbook et les éditions Pocket dont le partenariat a permis cette découverte.

Commenter cet article

Tiphanie 02/07/2011 13:26



J'aurais aimé qu'à un moment les deux personnages dont il est question dans la résumé en quatrième de couverture se rejoigne, puisque c'est ce que ça annonce, autrement que dans un rêve. Je suis
d'accord avec toi ça part dans tous les sens et ça n'est pas très cohérent.