Aventure Japon

Publié le par mrs pepys

couvjapon     De la fin des années 1930 au début des années 1970, Robert Guillain a été journaliste en Asie (d'abord pour l'agence Havas, puis pour Le Monde), et plus particulièrement au Japon où il a vécu de très nombreuses années. Au crépuscule de sa vie, il a cherché à partager, une fois encore, son expérience au pays du soleil levant. L'été dernier, son ouvrage sur les geishas m'avait beaucoup plu. Les tergiversations ont été plus que brèves quand Aventure Japon s'est présenté à mon regard chez le libraire.

 

     Au crépuscule de sa vie, Robert Guillain a rassemblé, dans ces presque quatre cents pages, ses expériences, ses impressions, ses interrogations au sujet du Japon et des Japonais. De ce pays qui l'a accueilli en des périodes sombres (R. Guillain y a par exemple séjourné pendant toute la durée de la Seconde Guerre mondiale) comme en des moments plus fastes (l'expansion asiatique des années 1930 ou le renouveau de la deuxième partie du XXe siècle), l'auteur a parcouru un nombre extraordinaire de régions. Loin de se limiter à Tokyo (qu'il apprécie et où il aime vivre), il n'a pas hésité à visiter les îles, à découvrir les campagnes, même les plus reculées. Il est allé à la rencontre des Japonais, qu'ils soient pêcheurs, agriculteurs ou habitants des quartiers les plus populaires ou les plus sordides de la capitale. Il a recueilli les couleurs, les odeurs, les sons d'un archipel aux visages multiples. Il s'est frotté aux éléments naturels si contraignants, bravant les typhons ou arpentant les côtes régulièrement ravagées par les tsunamis.

 

     En près de quarante année, le Japon a beaucoup changé. Robert Guillain sait avec talent décrire les évolutions nées de la modernité. Il se pique de curiosité pour les traditions, qu'elles soient religieuses ou agricoles. Il se frotte à la culture nippone : il est amateur de kabuki, assiste aux cérémonies religieuses ou profanes, explore Hagi et Kyoto, aime à se promener sur les rives de la Sumida tant que c'est possible. S'il déplore la disparition de modes de vie et de lieux emportés par un modernisme galopant, il prend aussi plaisir à constater à quel point le peuple japonais est capable de s'adapter. Il s'enorgueillit du redressement opéré à partir des années 1950.

 

    Oscillant entre reportage, mémoires et carnet de voyage, Aventure Japon est une lecture à la fois historique, culturelle et sociologique. L'ouvrage est composé de nombreuses strates, toutes riches d'informations souvent méconnues. D'une plume habile, où se lisent les années de métier, Robert Guillain invite son lecteur à pousser plus avant la découverte. Il donne les clés historiques nécessaires pour lire le Japon contemporain. Si son propos est très éloigné de celui d'un guide de voyage, il peut aisément être une introduction à la préparation d'un séjour. Aventure Japon séduira sans conteste les admirateurs de la culture nippone.

 

Aventure Japon, Robert Guillain, 1998.

 

star-4

Publié dans essais

Commenter cet article